Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Quand les médecins prescrivent des livres…

Quand les médecins prescrivent des livres…

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 23/09/2016

Nous apprenions hier, grâce à nos collègues de Radio-Canada, que des médecins du Nouveau-Brunswick émettront des ordonnances de lectures  aux enfants grâce à un partenariat avec le groupe Littératie au primaire. En effet, ces professionnels de la santé signeront des billets, prescrivant vingt minutes de lecture quotidienne; le fait que ce soit une prescription écrite et signée poussera peut-être les parents à lire davantage avec leurs enfants, espère Joanie Guignard, gestionnaire du programme qui a mis le tout en place.  

Sur les ordonnances, les médecins auront deux choix : cocher la case pour une prescription de lecture, ou encore cocher la seconde case, qui indique que la personne désire de l’aide en lecture. Si la seconde option est cochée, la personne pourra se diriger vers une ressource communautaire afin d’obtenir l’aide souhaitée.

C’est pour donner une aide précieuse aux groupes de francisation et d’alphabétisation que les médecins de la province ont accepté de participer à cette audacieuse idée. La Société médicale du Nouveau-Brunswick a d’ailleurs soulevé que la lecture est un bon exercice pour préserver les facultés cognitives de l’humain. Quant à elle, la docteure Dalpé, qui participe au projet, rappelle que les problèmes sociaux liés à la sous-scolarisation - pauvreté et divers problèmes de santé - sont réels. Lire pourrait en endiguer, ou du moins en diminuer, certains.

Profitons de l’occasion pour rappeler cette étude, publiée en septembre, dont les résultats prouvaient que lire faisait vivre plus longtemps. Sur les 3 635 personnes âgées de 50 ans et plus qui ont fait partie de l’étude (laquelle s’est échelonnée sur douze ans), les résultats démontrent que les lecteurs vivent 23 mois de plus (soit près de deux ans, donc) que les non-lecteurs. De plus, on apprend que ceux qui lisent 3,5 heures par semaine auraient 23% moins de chance de mourir dans les douze années suivantes que ceux qui vaquent à d’autres occupations.

Vous cherchez quoi faire lire à votre jeune, afin de vous aussi profiter d’un vingt minutes de lecture par jour? La liste préliminaire du Prix jeunesse des libraires du Québec arrive juste à point, avec trente belles suggestions! À découvrir ici

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Quand les médecins prescrivent des livres…