Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Prix du livre: l'ALQ félicite Maka Kotto

Prix du livre: l'ALQ félicite Maka Kotto

Publié le 03/12/2013

Montréal, le 2 décembre 2013 – L’Association des libraires du Québec (ALQ) souhaite féliciter le ministre de la culture et des communications, monsieur Maka Kotto, qui a annoncé aller de l’avant avec un projet de loi visant l’encadrement du prix du livre neuf imprimé et numérique dans le but de limiter à 10 % le rabais sur les nouveautés pendant neuf mois.
 
« Nous nous réjouissons de cette nouvelle importante pour les libraires. Nous nous rapprochons d’une réelle loi qui aura un impact assuré sur les librairies. Les 36 premiers mois où elle sera en vigueur, sauront le démontrer. Les libraires avaient demandé de l’oxygène au gouvernement et c’est ce qu’il nous envoie.
La loi permettra aux acteurs du livre, dont les libraires, de poursuivre leur mission de diffusion et de médiation du livre. De plus, l’assujettissement du livre numérique à la loi 51, ajoute à notre contentement » déclare le président Serge Poulin.
 
L’ALQ, ainsi que plusieurs acteurs du milieu du livre, ont sensibilisé le ministre Kotto, dès son entrée en fonction, sur les réalités du marché et sur la nécessité d’agir urgemment, afin d’assurer le maintien de ce réseau indispensable que sont les librairies. Dans le cadre de la commission parlementaire tenue en août et septembre derniers, l’ALQ a déposé son mémoire dans lequel elle insistait sur le fait qu’une réglementation du prix viserait essentiellement une plus grande diffusion du livre sur l’ensemble du territoire national et une production diversifiée et accessible à des conditions avantageuses, tant du point de vue des lecteurs, que de celui des libraires ou autres acteurs du livre. La réglementation viendra contrecarrer certaines tendances dominantes : concurrence déloyale des grandes surfaces, précarité de l’édition et de la librairie, mainmise sur le marché de géants étrangers.
 
« Au retour des fêtes, lors du dépôt du projet de loi, tous les partis politiques devront saisir l’occasion de défendre concrètement les intérêts culturels, identitaires et économiques du Québec, en protégeant le livre et en assurant le rayonnement de la littérature. Il leur faudra appuyer ce projet de loi qui devrait tous les réunir» affirme Katherine Fafard, directrice générale.

Au sujet de l’Association des libraires du Québec
Créée en 1969, l’ALQ est un intervenant majeur dans l'industrie du livre. Elle a pour mission de contribuer au développement professionnel des libraires et à l'essor économique de la librairie comme lieu essentiel de diffusion de la culture. L'ALQ représente 120 librairies indépendantes réparties sur tout le territoire du Québec et quelques-unes hors Québec.


Source et renseignements : 
Katherine Fafard, directrice générale
kfafard@alq.qc.ca / 514.526.3349 poste 21

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Prix du livre: l'ALQ félicite Maka Kotto