Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Madame de Lafayette intronisée à La Pléiade

Madame de Lafayette intronisée à La Pléiade

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 09/04/2014

C’est maintenant chose faite, Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, dite la comtesse de Lafayette, a fait sont entrée dans la prestigieuse collection La Pléiade, celle des éternels de la littérature française. Dans ses Œuvres complètes, on retrouve bien entendu le célèbre roman La princesse de Clèves qui en est à ce jour a plus de deux cents éditions, dont la première parue anonymement en 1678 et fut un succès instantané. À l'époque, un sondage tenta même de connaître l’opinion publique afin de savoir si Mme de Clèves a bien fait d’avouer à son mari son amour pour le duc de Nemours.

Plus de 335 ans après sa première parution, le roman est « considéré comme un chef d'oeuvre de l'analyse psychologique, un sommet de la langue française et le roman par excellence de la passion et de la destinée. » Même au XXIe siècle, La princesse fait encore parler beaucoup d’elle sur la place publique. En 2006, le candidat Nicolas Sarkozy proférait : « L'autre jour, je m'amusais - on s'amuse comme on peut - à regarder le programme du concours d'attaché d'administration. Un sadique ou un imbécile avait mis dans le programme d'interroger les concurrents sur La Princesse de Clèves. Je ne sais pas si cela vous est arrivé de demander à la guichetière ce qu'elle pensait de La Princesse de Clèves. Imaginez un peu le spectacle ! » Et il en remettait deux ans plus tard, au moment où il était devenu Président de la République, en déclarant que le bénévolat devrait être pris en compte dans les concours administratifs, assurant que « ça vaut autant que de savoir par coeur La Princesse de Clèves. J'ai rien contre, mais... bon, j'avais beaucoup souffert sur elle ».

Mais au lieu de faire taire la princesse, les allégations de Monsieur Sarkosy ont plutôt profité à celle-ci. Des lectures marathons ont été organisées par des artistes et des intellectuels qui voulaient ainsi défendre la culture et en 2009 on a vu nombre de gens arborer fièrement au Salon du livre de Paris un macaron où il était écrit « Je lis La princesse de Clèves ». Enfin, toute cette polémique a eu pour effet d’augmenter les ventes dudit livre. Oeuvres complètes de Madame de Lafayette dans La Pléiade doit sortir en librairie le 17 avril.

Sources:

Ouest France

Le Monde

Le Figaro

 ibeaulieu@leslibraires.ca 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Madame de Lafayette intronisée à La Pléiade