Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Les vertus de la lecture de fiction

Les vertus de la lecture de fiction

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 18/06/2013

Une nouvelle étude faite à Toronto auprès d’étudiants universitaires vient de démontrer que la lecture, spécialement de fiction, aurait un effet bienfaiteur sur la capacité de raisonnement de son lecteur. Car comparativement à la lecture d’un essai, celle de fiction amène l’esprit à être plus ouvert aux situations équivoques.

On peut alors conclure que la fiction initie un cerveau plus souple, qui relativise davantage, et qui est aussi plus empathique. En effet, en ayant accès à la description du profil des personnages et aux motifs qui les font agir, les lecteurs sont plus enclins à vouloir comprendre leur prochain. Chaque livre équivaut à une situation humaine réellement vécue qui bonifie notre expérience de vie.

Une autre recherche faite à Buffalo en 2011 abonde dans le même sens :

La recherche actuelle suggère que les livres donnent aux lecteurs plus que la simple occasion de débrancher et de s'immerger dans des mondes fantastiques. Les livres fournissent une nouvelle occasion de connexion sociale et le calme bienheureux que l'on éprouve en faisant partie de quelque chose de plus grand que soi pour un instant précieux, fugitif.

Le temps consacré à la lecture est aussi un moment (de plus en plus rare) où on se retrouve seul avec soi-même et sa conscience, favorisant une réflexion plus longue et approfondie que les conversations quotidiennes.

En 2012, dans le New York Times, on rapportait que les études en neurosciences confirment les effets bénéfiques de la lecture sur le cerveau :

Des scanners du cerveau révèlent ce qu'il se passe dans nos têtes quand nous lisons une description détaillée de quelque chose, une métaphore évocative, ou un échange émouvant entre deux personnages. Les histoires stimulent le cerveau et modifient même la façon dont nous nous comportons dans la vie.

En extrapolant un peu plus, on peut aller jusqu’à dire que si chaque être humain était un lecteur, le monde se porterait un peu mieux.

Source : Slate

ibeaulieu@lelibraire.org

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Les vertus de la lecture de fiction