Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Les libraires discutent

Les libraires discutent

Publié le 10/06/2014

Les membres de la coopérative des Librairies indépendantes du Québec (LIQ) se sont rencontrés à Wendake le 8 juin dernier pour leur assemblée générale annuelle. Des discussions inspirées ont mis de l’avant le dynamisme et le dévouement des libraires, qui y ont collectivement réfléchi sur les défis et opportunités se présentant devant eux. Tous s’entendaient pour qualifier ces rencontres de véritable succès!

Lors de cette assemblée, les LIQ ont procédé à l’élection de leur conseil d’administration. Deux nouvelles administratrices ont été élues : Marie-Hélène Vaugeois, copropriétaire de la librairie Vaugeois à Québec et récente récipiendaire du Prix d’excellence de l’Association des libraires du Québec, et Marie-Ève Pichette, jeune libraire dynamique qui vient de racheter avec ses collègues la librairie Pantoute de Québec.

Les membres du conseil d’administration sont donc :

Yves Guillet (Le Fureteur, Saint-Lambert) : président
Laval Martel (Les Bouquinistes, Chicoutimi) : vice-président
Alexandre Bergeron (Larico, Chambly) : trésorier
René Landry (L’Alphabet, Rimouski) : secrétaire
Robert Beauchamp (Monet, Montréal)
Normand Gariépy (Imagine, Laval) 
Marie-Ève Pichette (Pantoute, Québec)
Marie-Hélène Vaugeois (Vaugeois, Québec)

Le président des LIQ, Yves Guillet, a salué les deux administrateurs qui n’ont pas renouvelé leur mandat, soit Françoise Careil de la librairie du Square à Montréal et Denis LeBrun de la librairie Pantoute à Québec.

À propos de ce dernier, Monsieur Guillet a notamment dit : « Je ne saurais passer sous silence le départ de Denis LeBrun, j’oserais dire « notre père à tous », sans qui rien de tout cela n’existerait. Je l’ai dit déjà : Denis LeBrun a été le bâtisseur, non seulement de cette référence incontournable qu’est la librairie Pantoute, mais de la revue Le libraire qui de simple, mais non moins nécessaire périodique il y a quinze ans, a mené à la création de la coopérative des Librairies indépendantes du Québec qui sert inlassablement les intérêts de la librairie indépendante. De par sa vision, sa détermination et son acharnement, Denis a permis que le réseau québécois des librairies soit plus fort et plus soudé. Sans opportunisme, même si pour se libérer des structures il a parfois été un travailleur solitaire, il a eu le flair et la créativité de doter l’ensemble des librairies indépendantes d’outils enviables. Nous lui devons beaucoup. »

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Les libraires discutent