Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Les 12es Correspondances d’Eastman : Le monde et moi

Les 12es Correspondances d’Eastman : Le monde et moi

Par Isabelle Beaulieu, publié le 12/06/2014

La 12e édition des Correspondances d’Eastman se tiendront du 7 au 10 août prochain sous le thème Le monde et moi. Ainsi, à partir du caractère privé de l’écriture épistolaire, on peut rejoindre l’ensemble. En recevant le billet qui lui est adressé, le destinataire constate plus souvent qu'autrement qu’il y a beaucoup plus de similarité que de disparité entre soi et l'autre, surtout lorsqu’il s’agit de l’essentiel, les mots du cœur ou ceux de l’indignation, ceux des espoirs rencontrés ou ceux des rêves déchus.

Cette édition est parrainée par l’auteure Kim Thùy, toute désignée pour représenter ce soi face à l’ailleurs. Cette année, les Correspondances font une place à la jeunesse avec l’inauguration d’un espace spécifique dans le village d’Eastman. Des ateliers et des animations qui concernent la littérature y seront proposés gratuitement.

En spectacle d’ouverture, l’auteure-compositeure-interprète Ariane Moffatt offrira une performance piano-voix au Cabaret d’Eastman et s’entretiendra avec Tristan Malavoy-Racine de son livre i(ma)ges & réflexions publié aux éditions Somme toute en octobre 2013.

D’intéressants cafés littéraires sont à l’horaire, notamment Le récit des origines : de la filiation à l’émancipation, animé par la journaliste littéraire Danielle Laurin, avec Francine Ruel, Louise Dupré et Michaël Delisle, trois auteurs qui ont abordé le sujet dans leur plus récent récit.

Mais aussi celui sur L’autre en soi : fraternité ou dissonance avec Larry Tremblay et David Clerson, animé par Tristan Malavoy-Racine ; Ici comme ailleurs : déracinement et recommencement avec Michèle Plomer, Louis Gauthier et Kim Thùy, animé par Jean Fugère ; Incursion dans l’esprit créateur, avec Élise Turcotte et Jean-François Beauchemin, animé par Elsa Pépin. Et ce ne sont que quelques exemples glanés au hasard, qu'une mise en bouche pour vous ouvrir l'appétit.

Les sentiers forestiers d’Eastman sont propices à la réflexion et à l’écriture. Des installations poétiques et artistiques y sont semées pour le temps du Festival. Le circuit des lettres présente des jardins et des «chambres» d’écriture où ceux qui se sentent inspirés pourront trouver papiers et enveloppes pour écrire leurs missives.

Le concours d’écriture l’Interlettre est de retour. Sous la présidence de Marc Levy, accompagné de Kim Thùy et de Michèle Polmer, le défi est ouvert à tous et les gagnants seront connus lors de la cérémonie de clôture du Festival.

Autres faits saillants, une lecture-concert du roman Euchariste Moisan de Denys Arcand par Daniel Brière et le pianiste Anthony Rozankovic, avec la présence de Monsieur Arcand, ainsi que le spectacle musical du chanteur-comédien-cinéaste Émile Proulx-Cloutier, amoureux des mots s’il en est un.

Un grand entretien animé par Jean Barbe avec Dany Laferrière attirera certainement la foule. L’écrivain Laferrière donnera aussi une classe de maître dont les places sont, on s’en doute bien, limitées.

Sous le couvert de l’intimité propre à l’échange épistolaire, le Festival des Correspondances d’Eastman fait grand bruit avec sa programmation flamboyante.

Les Correspondances d’Eastman

Photo de Viviane Robert
De gauche à droite : Michèle Plomer, auteure, Kim Thùy, porte-parole et Sarah Fortin, directrice générale.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Les 12es Correspondances d’Eastman : Le monde et moi