Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Le réseau Les libraires s’agrandit :  plus de 100 librairies indépendantes rassemblées pour l’amour de la lecture

Le réseau Les libraires s’agrandit : plus de 100 librairies indépendantes rassemblées pour l’amour de la lecture

Par Les libraires, publié le 02/03/2016

 « Des visages importants de la librairie d’hier se retirent.
Et un vent de renouveau souffle.
Une porte se ferme, une autre s’ouvre… »
- Dominique Lemieux, directeur général


Les libraires, le plus important regroupement de librairies au Québec, voient le nombre de leurs membres augmenter. À ce jour, ils ont dépassé le cap des 100 librairies membres. Ces librairies indépendantes sont réparties sur l’ensemble du Québec, en Ontario et dans les Maritimes.

Le milieu de la librairie indépendante se porte bien
Les libraires indépendants québécois sont sur une belle lancée. Les cas de relève et de transition se multiplient : de jeunes libraires reprennent le flambeau de leurs parents (librairie Côte-Nord, à Sept-Îles et librairie Marie-Laura, à Jonquière) et se portent acquéreurs de librairies déjà bien implantées dans leur localité (librairie du Square, à Montréal; librairie Au boulon d’ancrage, à Rouyn-Noranda; librairie boutique Vénus, à Rimouski; librairie Pantoute, à Québec; librairie ABC, à La Tuque). Certains vont même jusqu’à changer de carrière et de région, pour faire perdurer la librairie qui leur plaît tant (librairie du Portage, à Rivière-du-Loup).

Autre élément révélateur : de nouvelles librairies indépendantes francophones voient le jour au pays (librairie Mosaïque, à Toronto; librairie l’Arlequin, à Saint-Sauveur; librairies Bric-à-brac et La flèche rouge, à Montréal; librairie Tchèque ça, à Amqui; librairie du Quartier, à Québec; librairie Carpe Diem, à Mont-Tremblant; librairie Le Buvard/Le Salon, à Gould; librairie Canaille, à Lac-Mégantic – dont l’ouverture est prévue pour la fin mars 2016; et la librairie québécoise TuLiTu à Bruxelles, en Belgique). D’autres librairies s’agrandissent et se modernisent (librairie de Verdun; et librairie Larico, à Chambly).

Ce renouveau témoigne de la réaction positive du public face à la librairie indépendante, de plus en plus reconnue et encouragée. Les lecteurs souhaitent faire un choix de coeur quand vient le temps d’acquérir leurs livres. D’ailleurs, le milieu de la librairie indépendante a maintenu le cap avec des ventes stables entre 2014 et 2015, alors que les librairies à succursales et les grandes surfaces ont connu des ralentissements marqués, selon les données de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec.

Indépendante, vous dites?
Le mandat de la librairie indépendante s’articule autour de la proximité, de la diversité et du service. Chacune d’elles possède sa propre personnalité. C’est un lieu de conseil où le livre de fond est souvent mis de l’avant. Le libraire indépendant se distingue par sa connaissance et sa passion du métier, son professionnalisme, son service de qualité et son implication dans sa communauté.

À propos de la coopérative Les libraires
Fondée en 2007, la coopérative regroupe plus de cent librairies indépendantes membres et se consacre au développement d’outils promotionnels et commerciaux (revue Les libraires, site Web transactionnel leslibraires.ca, catalogues, carnets de lecture, etc.). Elle collabore avec les acteurs du milieu, établit de nombreux partenariats (Lire, La Fabrique culturelle, l’émission Marina Orsini, festivals littéraires, etc.) et soutient ses membres dans les importantes transitions que connaît le milieu du livre.

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Le réseau Les libraires s’agrandit : plus de 100 librairies indépendantes rassemblées pour l’amour de la lecture