Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Le prix Sade pour la Québécoise Audrée Wilhelmy

Le prix Sade pour la Québécoise Audrée Wilhelmy

Par Isabelle Beaulieu, publié le 25/09/2015

« Je l’ai séduit, ajoute Phélie Léanore,
en disant que je voulais qu’il me fasse l’amour
en serrant mon cou jusqu’à ce que j’en tombe dans les pommes.»
Audrée Wilhelmy, Les sangs

Le journaliste et écrivain français Jérôme Garcin la décrivait ainsi en mai dernier dans les pages du Nouvel Observateur : « Elle a 30 ans, un profil de madone, et elle est québécoise. Elle ne respecte rien, ni les contes populaires du XVIIe siècle, ni la morale des bigots, ni les théories des féministes, sauf la langue française, qu’en plus elle fait jouir ». La jeune Québécoise Audrée Wilhelmy vient de remporter, ex aequo avec Jean-Noël Orengo et son roman La fleur du capital, le prix Sade 2015 pour son roman Les sangs.

Publié originalement par les éditions québécoises Leméac en août 2013, ce deuxième roman de Wilhelmy est paru en France chez Grasset en mars 2015. Il réinterprète le conte mythique Barbe-Bleue de Charles Perreault en lui donnant un souffle brûlant. « C’est osé, cru comme la viande rouge, morbide, odoriférant, aussi sauvage qu’une curée, peu recommandable aux âmes sensibles, et d’autant plus fort que le livre, empruntant au médiévisme, au romantisme et au freudisme, est écrit avec une adorable préciosité », continuait Jérôme Garcin.

Quant à Jean-Noël Orengo, l’autre gagnant, il publie avec La fleur du capital, également édité chez Grasset, son premier roman. Ce livre de 768 pages nous mène à travers la Thaïlande clandestine « à la rencontre de figures splendides et déchues ».

Un prix spécial a aussi été remis à Trois milliards de pervers. La grande encyclopédie des homosexualités dont la première édition remonte à l'année 1973 et qui vient d'être rééditée. Y sont recensés des textes entre autres de Jean-Paul Sartre, Jean Genet et Michel Foucault.

Le prix Sade se voue « à la littérature contemporaine dans la juste filiation de l'héritage sadien » et souhaite« dépasser toute forme de censure morale, sexuelle ou politique ». Il a été remis au club Silencio à Paris le 24 septembre dernier.


À lire sur le même sujet :

Le prix Sade 2014 est décerné à Alain Guiraudie

Audrée Wilhelmy : Attraction fatale

Sources :
Le Nouvel Observateur
Photo Audrée Wilhelmy (©JF PAGA / Grasset)

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Le prix Sade pour la Québécoise Audrée Wilhelmy