Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Le poète Michel Pleau au Parlement

Le poète Michel Pleau au Parlement

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 08/01/2014

 

Écrire est un voyage vers l’autre.
Si ma poésie peut rejoindre quelques lecteurs,
femmes et hommes sensibles à une quête de lumière,
tout cela n’aura pas été inutile.
Michel Pleau

Hommages et distinctions à Michel Pleau pour service rendu à la nation. C’est ce qu’on pourrait bien entendre un de ces jours au Parlement canadien. Le service d’avoir rempli avec honneur sa fonction de poète et d’avoir encouragé les voix poétiques canadiennes à se faire entendre. L'écrivain Michel Pleau, natif de la ville de Québec, succède à Fred Wah (Saskatchewan) qui en décembre dernier a terminé son mandat.

Monsieur Pleau a donc reçu le statut du poète officiel du Parlement qu’il occupera durant les deux prochaines années. Il devient la voix poétique canadienne pour les événements spéciaux du Parlement, il parrainera des lectures de poésie, conseillera le bibliothécaire du Parlement et exécutera toutes autres tâches reliées. Le poste de poète officiel du Parlement a été créé en 2001 « pour attirer l’attention des Canadiens sur la poésie, orale ou écrite, et sur son rôle dans leur vie ».

Michel Pleau écrit de la poésie depuis 25 ans. Il possède une maîtrise en littérature québécoise. En plus d’écrire de la poésie, il explore inlassablement le sujet, en témoigne la publication de deux essais sur l’écriture et de plusieurs articles qui peuvent être consultés dans diverses revues littéraires. En 1992, le Prix Alphonse-Piché lui est octroyé pour Nous passons sous silence et le Prix Octave-Crémazie pour Le corps tombe plus tard. En 1998, il est le lauréat du Prix de poésie Félix-Antoine-Savard pour Qui s'enfonce dans la nuit. En 2008, il reçoit le prix littéraire du Gouverneur général en poésie pour son recueil La lenteur du monde.

l’aube n’est rien d’autre que l’enfance

qu’un très vieux chat protège

comme la lumière sous la porte

jamais le ciel n’est plus lent alors

que dans l’eau d’une fontaine

où se prend tout le bleu du monde

Animateur d’atelier de création, conférencier, enseignant, participant à des lectures publiques, Michel Pleau est très impliqué dans son milieu. « La passion qu’il apporte à l’exercice de ses fonctions de poète officiel du Parlement sera d’un grand profit aux Canadiens puisque, fort de sa riche expérience, il est à même de les inspirer par son écriture comme par son enseignement », exprime l’honorable Noël A. Kinsella, Président du Sénat. Ce qui fait de Michel Pleau, en plus d’un poète à lire, un ambassadeur exemplaire de notre poésie. Félicitations!

Sources:

Parlement

LesLibraires

LeDevoir

L'île

Photo : www.babelio.com

ibeaulieu@leslibraires.ca

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Le poète Michel Pleau au Parlement