Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Le ministre Fortin nomme ses sages

Le ministre Fortin nomme ses sages

Par Les libraires, publié le 25/04/2017

Le ministre de la Culture, Luc Fortin, a nommé son groupe de sages – le Conseil consultatif de la lecture et du livre (CCLL) – chargé de le conseiller sur tout ce qui touche le domaine du livre au cours des quatre prochaines années. Ce comité de 12 personnes sera notamment au cœur des réflexions entourant la révision des règlements de la loi 51.

Le CCLL, créé en 1981, est appelé à donner son avis et à soumettre des recommandations au ministre de la Culture, en plus d’approuver l’agrément des librairies, des éditeurs et des distributeurs.

Voici les membres de ce comité présidé par le bibliothécaire Stéphane Legault :

Stéphane Legault est l’actuel chef de la division des bibliothèques de la Ville de Saint-Jérôme, après avoir été bibliothécaire en chef de la ville de Boisbriand pendant six ans. Ce leader rassembleur occupe également la présidence de l’Association des bibliothèques publiques du Québec depuis 2013.

Mylène Bouchard est l’éditrice de La Peuplade, qu’elle a cofondée avec son conjoint Simon Philippe Turcot il y a dix ans. Sise à Saint-Fulgence au Saguenay, cette maison d’édition compte parmi les plus dynamiques du moment. Bouchard est également une écrivaine accomplie, ayant notamment signé La garçonnière et plus récemment L’imparfaite amitié.

Étienne Caza occupe le poste de directeur principal au sein de la Biblairie GGC à Sherbrooke, fondée par son père il y a plus de 40 ans.

Charles Cusson dirige les activités de Messageries ADP, distributeur appartenant au groupe Québecor, depuis près de quatre ans, après avoir œuvré de nombreuses années au sein de Danone Canada. Il siège actuellement sur les conseils d’administration de l’ADELF et de la BTLF.

Laurence Monet agit comme directrice stratégies et marketing pour la librairie Monet à Montréal, créée par son père Pierre Monet en 1977. Son grand dynamisme l’amène à toucher à différents volets du métier de libraire. Elle siège notamment au conseil d’administration de l’Association des libraires du Québec.

Bryan Perro porte plusieurs chapeaux. D’abord connu comme écrivain grâce à sa série à succès « Amos Daragon », il a depuis lancé sa propre maison d’édition (Perro) et sa librairie (Perro libraire), toutes deux implantées au cœur de Shawinigan. Sa passion pour le livre est incontestable.

Lyne Rajotte est un pilier important du milieu des bibliothèques scolaires, alors qu’elle œuvre comme bibliothécaire au sein de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles depuis huit ans. Elle s’intéresse notamment au dossier du livre numérique en contexte scolaire.

Rodney Saint-Éloi a une impressionnante feuille de route. Écrivain (Jacques Roche, je t’écris cette lettre, Je suis la fille du baobab brûlé), éditeur (Mémoire d’encrier), conférencier ou traducteur, il navigue d’un rôle à l’autre avec doigté. Né en Haïti, il est devenu, depuis son arrivée à Montréal en 2001, l’un des visages les plus représentatifs du milieu du livre québécois.

 

Ces nouveaux venus s’ajoutent à quatre acteurs qui agissaient déjà à ce titre :

Ivan Bernier est un professeur émérite de droit à l’Université Laval. Fortement impliqué dans son milieu, il se spécialise notamment dans les enjeux liés à la diversité culturelle.

Louise Guillemette-Labory, une bibliothécaire bien connue, a longtemps agi comme directrice associée des bibliothèques au Service de la culture de la Ville de Montréal. Depuis sa retraite, elle travaille comme consultante.

Clément Laberge est considéré comme l’un des plus grands spécialistes du livre numérique au Québec. Il a notamment été vice-président principal chez De Marque.

Gilda Routy, très impliquée dans le milieu, est responsable du développement au Canada pour le groupe Gallimard, en plus d’être présidente du Salon du livre de Montréal.

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Le ministre Fortin nomme ses sages