Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Le livre : un mouvement et un salon

Le livre : un mouvement et un salon

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 21/11/2013

Le mouvement Sauvons les livres est encore bien vivant. Il s’est manifesté une nouvelle fois lors de l’ouverture du Salon du livre, c’est-à-dire hier soir à la Place Bonaventure. Selon Élodie Comtois, la porte-parole du mouvement, le Salon est pourtant le « lieu parfait » pour débattre de la question du prix unique du livre. Quant à la directrice du Salon, Madame Francine Bois, elle considère plutôt que le Salon du livre est un endroit « neutre et apolitique » et n’a pas prévu ouvrir le débat sur l’affaire. Cependant, elle n’a pas empêché les participants au mouvement « Sauvons les livres » de manifester. Ce dernier entend d’ailleurs continuer à être présent tout au long du Salon : « Au cours des prochains jours, nous allons mener plusieurs actions dans un but pédagogique. Nous allons informer le public et interpeller les acteurs politiques, mais nous préférons garder le silence sur notre stratégie à venir. Le débat va se faire dans le salon ».

Pendant ce temps, les partis de l’opposition demandent au ministre de la Culture, Monsieur Maka Kotto, de se prononcer sur la question. Tandis que du côté de la CAQ on souhaite qu’il n’y ait pas de réglementation pour le prix unique du livre, arguant que cela ne servira pas les librairies indépendantes et diminuera le nombre de lecteurs, la position est contraire du bord de Québec Solidaire qui croit qu’une réglementation assurerait la diversité du livre. Le ministre Kotto a répliqué qu' « Il y a effectivement lieu d’apporter une solution équilibrée, sans pencher ni du côté de la CAQ ni du côté de Québec solidaire ». Il n’est cependant pas allé plus loin dans son énoncé.

Pour ce qui est du 36e Salon du livre de Montréal qui a débuté hier et qui se poursuit jusqu’au lundi 25 novembre, il regorge d’auteurs et d’éditeurs prêts à rencontrer les lecteurs de tout acabit. Son thème : une passerelle entre les cultures. D’ailleurs, entre autres attractions, un pavillon où Haïti est à l’honneur avec plus de 800 titres rassemblés dans un seul kiosque. Aussi, un jeudi où la littérature se livre avec 50 lectures publiques proposées et la visite des auteurs français Jean-Christophe Rufin et Daniel Pennac.

Bon Salon!

SalonDuLivre

LeDevoir

 ibeaulieu@lelibraire.org

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Le livre : un mouvement et un salon