Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Le Canada a rejeté l’invitation de la Foire du livre de Francfort

Le Canada a rejeté l’invitation de la Foire du livre de Francfort

Publié le 02/09/2015

Alors que plusieurs pays font des pieds et des mains pour être l’invité d’honneur de la Foire du livre de Francfort, Ottawa a décliné la prestigieuse invitation en novembre dernier, vient d’apprendre Radio-Canada. Ce sera donc la France qui aura la chance en 2017 de bénéficier de cette visibilité extraordinaire. La raison de cette décision pour le moins surprenante du ministère du Patrimoine canadien? Pas d’enveloppe budgétaire pour couvrir les frais de cette présence outremer, estimés entre cinq et six millions de dollars.

François Charrette, le directeur général de l’organisme Livres Canada Books, qui a piloté les démarches pour obtenir cette invitation de l’Allemagne avec l’aide de partenaires comme l’ANEL, s’avoue déçu. Il espère néanmoins « que ce n’est que partie remise pour le Canada. Et il souhaite que si l’invitation se présente à nouveau, d’autres ministères fédéraux, comme celui du Tourisme, puissent embarquer dans le projet, de même que le secteur privé », rapporte Radio-Canada.

La Foire du livre de Francfort n’est ni plus ni moins que le plus grand Salon du livre au monde avec ses quelque 275 000 visiteurs et ses retombées économiques sont importantes pour les éditeurs présents. En effet, c’est l’occasion pour plusieurs d’entre eux de vendre des droits, d’établir des contacts pour la distribution de leurs livres sur le continent européen, de parler traduction… Sans compter les retombées touristiques et culturelles.

Source : Radio-Canada (Photo: AP/Michael Probst)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Le Canada a rejeté l’invitation de la Foire du livre de Francfort