Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
La vente de livres au Québec est en baisse

La vente de livres au Québec est en baisse

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 12/07/2013

Un peu barbants mais nécessaires, les chiffres sont utiles pour jauger le marché et observer ce qui s’y passe. Les statistiques démontrent que la vente des livres neufs a baissé de 4,1% en 2012. C’est ce qu’en conclue l’Observatoire de la culture et des communications du Québec. Tandis qu’on parlait de 707 millions $ en 2011, l’année 2012 enregistre pour sa part des chiffres de 678 millions $. Cette décroissance est attribuable à la baisse des ventes des éditeurs aux particuliers et aux collectivités (-16,2%) et à la réduction des ventes des librairies (-1,6%).

Si on regarde de plus près ces dernières, ce sont les librairies indépendantes qui écopent le plus. Leurs ventes baissent de 4,2% et leur part de marché est maintenant de 27,7%, tandis qu’en 2011 elle se situait plutôt à 31,9%.

Cependant, les librairies qui ont des succursales affichent plutôt une hausse, et ce depuis 2008 où leurs ventes augmentent d’à peu près 1,8% par an. Présentement, ces ventes totalisent 51,4% du marché.

Ne soyons pas alarmistes, et notre mission, celle des librairies indépendantes, n’est pas non plus de déclarer la guerre, mais rappelons que la diversité de l’offre de marché favorise le développement d’un milieu sain, équilibré, vigoureux et juste, cela étant aussi bénéfique aux libraires qu’aux lecteurs.

À ce sujet, n’hésitez pas à aller voir ou revoir le site Nos livres à juste prix qui offre maintes informations pertinentes sur un sujet qui nous concerne tous.

Source : La Presse 

ibeaulieu@lelibraire.org

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. La vente de livres au Québec est en baisse