Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
L’engouement autour d’Harry Potter s’invite à l’Abbaye Notre-Dame du Lac à Oka

L’engouement autour d’Harry Potter s’invite à l’Abbaye Notre-Dame du Lac à Oka

Par Benoît Vanbeselaere, publié le 20/04/2018

Si pour le moment, la vente n’est pas officielle, la nouvelle ne devrait pas tarder à tomber dans les prochaines semaines. L’abbaye d’Oka sera bientôt la propriété du promoteur Alexandre Triquet et d’autres partenaires, pour le moment, anonymes. L’édifice daté du XIXe siècle était autrefois habité par des moines cisterciens, avant d’être cédé en 2007 à la Corporation de l’abbaye d’Oka. Forcée de revendre au vu du poids des travaux – certains parlent de plus de deux millions de dollars – l’abbaye a été acquise en fin d’année 2017 par Tridan, le groupe dirigé par Alexandre Triquet. Et si on vous en parle ici, c’est que ce dernier compte bien inviter le célèbre sorcier dans cet ancien monastère.

Son projet de mêler la culture actuelle n’est pas déraisonnée. En effet, Alexandre Triquet n’en est pas à son premier coup d’essai puisque le propriétaire des Intraitables à Montréal, spécialiste de l’évènementiel, a pour habitude d’organiser des « brunchs des sorciers », où les fans d’Harry Potter se retrouvent quelque soit leur maison favorite. Mais l’épopée du sorcier britannique n’est pas la seule à être un argument de vente, puisque l’on parle également d’organiser un énorme banquet sur la thématique du Trône de fer, la série télévisée et littéraire qui, année après année, bat tous les records.

Le style architectural de l’abbaye d’Oka, notamment son église en son sein, permet ce retour au Moyen-Âge, une époque particulièrement appréciée des auteurs de fantastique. L’engouement autour de la littérature de genre, et, par extension, son adaptation sur les différents supports contemporains, inspirent les entrepreneurs. Ainsi, outre les univers cinématographiques, télévisuels et littéraires qui seront exploités au bord du lac des Deux Montagnes, on parle d’organiser des tournois de joute médiévale mais aussi de jeux vidéos. Des projets titanesques permis par un lieu capable d’accueillir des centaines de personnes. Mais cette effervescence s’accompagne également d’une politique de conservation patrimoniale et la volonté d’associer les producteurs agricoles locaux, notamment de fromages, dans la sauvegarde de l’abbaye d’Oka. Le lancement est prévu pour le 4 août prochain, ce qui laisse le temps de se procurer robes, grimoires et baguettes!

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. L’engouement autour d’Harry Potter s’invite à l’Abbaye Notre-Dame du Lac à Oka