Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
L’agent qui a stupéfié le monde

L’agent qui a stupéfié le monde

Par Cynthia Brisson, Les libraires, publié le 10/06/2015

L’Agent Jean, qui vient de clore sa huitième et dernière enquête (du moins pour quelque temps) avec Le castor à jamais, peut se retirer la tête haute : avec son panache et son humour éclaté, il a engendré un succès sans précédent dans l’histoire de la bande dessinée jeunesse éditée au Québec. Avec ces quelque 200 000 exemplaires imprimés, la série d’Alex A. a été un véritable tsunami commercial.

Ça y est, l’agent spécial le plus orignal du neuvième art tire sa révérence, mais rassurez-vous, ce n’est que pour mieux vous revenir en 2016! « En terminant le tome 8, j’ai eu plein d’idées qui ont déferlé dans ma tête. J’étais déjà prêt à commencer la suite! Mais je dois attendre, j’ai une nouvelle série en chantier et j’y tiens », explique le bédéiste qui travaille en effet sur un nouveau projet, « L’univers est un ninja », dont le premier tome doit paraître cet automne. Parions que cette nouvelle aventure, qui promet d’être aussi loufoque et éclatée que « L’Agent Jean », séduira encore une fois une foule de lecteurs de 7 à 77 ans.

Le castor à jamais vient ainsi clore un cycle inauguré en 2011 avec Le cerveau de l’apocalypse. Légèrement plus sombre que les albums précédents, tout en demeurant résolument humoristique, ce huitième tome vous réserve – attention! – quelques révélations-chocs! Alex A. a abattu ses cartes avec doigté au fil de la série, de sorte que cette finale nous apparaît tout à fait naturelle. « J’avais cette fin dans la tête depuis tellement longtemps que c’est vraiment sorti tout seul. J’avais très hâte de l’écrire d’ailleurs, j’ai eu l’impression d’avoir enfin accompli quelque chose et d’être arrivé au bout de mes idées », confirme le bédéiste.

L’Agent Jean n’a définitivement pas dit son dernier mot. Pour preuve, les deux premiers tomes sortiront en France cet automne et une traduction anglaise est également dans l’air. Sans oublier que l’agent chouchou des jeunes pourrait aussi retentir sur nos écrans bientôt! Le projet de dessin animé n’est pas encore coulé dans le béton, mais l’auteur répond, lorsque nous le questionnons : « Nous ne pouvons pas donner beaucoup de détails encore malheureusement. Nous sommes encore trop tôt dans le projet, mais c’est sûr que le but ultime derrière ça, c’est de produire une saison complète de treize épisodes, et éventuellement une série qui pourrait durer plusieurs années. Aucune date de sortie n’est prévue pour le moment. »

Rare spécimen à vivre de son art dans le milieu de la bande dessinée québécoise, Alex A. avoue qu’il n’est pas surpris de l’engouement manifeste pour ses bandes dessinées. « J’en suis très très heureux, mais au risque d’avoir l’air prétentieux, non ce n’est pas une surprise. Pas que je m’y attendais, je n’avais aucune idée si la série allait bien marcher ou non, mais tout artiste travaille pour être vu. Mon intention a toujours été de rejoindre et toucher le plus de personnes possible, et ce, partout dans le monde. Et c’est ce que moi et mon éditeur sommes en train d’accomplir. Alors, je ne me dis pas “quelle surprise!”, mais bien “mission accomplie!” »

Mission accomplie!

 

Le castor à jamais. L’Agent Jean (T. 8)
Presses aventure
122 p. | 12,95 $

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. L’agent qui a stupéfié le monde