Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Fred Pellerin finalement chevalier de l’Ordre national

Fred Pellerin finalement chevalier de l’Ordre national

Publié le 20/12/2012

Après avoir refusé de prendre part à la cérémonie au printemps dernier alors que la crise étudiante battait son plein, le conteur Fred Pellerin a finalement reçu mercredi l’Ordre national du Québec, des mains de la première ministre Pauline Marois. Il s’agit de la plus haute distinction remise par le gouvernement du Québec.

Malgré qu’il acceptait l’honneur ce printemps, il avait écrit une lettre pour expliquer son profond malaise d’assister à la cérémonie dans les circonstances : « J’ai été viré à l’envers de fierté. [...] J’en suis flatté, dans le sens du poil debout sur les bras. [...] On allait me piquer à la veste un bout de brillance au nom du peuple québécois. Mon peuple. […] Mais il se trouve que ce peuple, à qui on me demande de faire honneur en tant que membre de l’Ordre, se trouve présentement plongé dans une crise sociale d’ampleur. Je m’en voudrais de célébrer et de trinquer à l’honneur de ce peuple dans le contexte actuel, où même notre démocratie se fait secouer par la base. »

Fred Pellerin mérite son prix pour son authenticité et son humanisme et pour avoir « mis en valeur le patrimoine historico-culturel du Québec et l’avoir enrichi de mille et une trouvailles ».

Le conteur a publié notamment Comme une odeur de muscles, Il faut prendre le taureau par les contes et L’arracheuse de temps. Ses œuvres Babine et Ésimésac ont été réalisées au cinéma.

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Fred Pellerin finalement chevalier de l’Ordre national