Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Des illustrateurs d'ici s’adressent au Conseil des arts du Canada

Des illustrateurs d'ici s’adressent au Conseil des arts du Canada

Par Sabica Senez, publié le 28/11/2016

Le 21 novembre dernier paraissait dans le quotidien indépendant Le Devoir un texte d’opinion signé par trente-et-un illustrateurs, auteurs et éditeurs. « Pour un Prix du Gouverneur général en illustration » explique, d’abord, puis revendique.

Les « GG » comme on les appelle affectueusement dans le milieu, ce sont les Prix du Gouverneur général, créés il y a quatre-vingts ans et remis par le Conseil des arts du Canada. Ils sont parmi les plus prestigieux au pays. Gagner un « GG », c’est gros : une visibilité importante, une bourse substantielle, la reconnaissance des pairs. En littérature seulement, ils récompensent des œuvres en romans et nouvelles, poésie, théâtre, essais et littérature jeunesse, en français et en anglais.

En 1987, les GG ont créé un prix pour récompenser distinctement les illustrateurs d’œuvres jeunesse. C'est-à-dire distinctement du travail de l’auteur dans un album jeunesse : les illustrateurs avaient leur prix, les auteurs d’albums jeunesse le leur. En 2014, les GG ont éliminé cette distinction pour ne faire qu’un prix pour l’œuvre elle-même plutôt que pour ses créateurs : « Le prix ainsi remanié s’appelle désormais “littérature jeunesse — livres illustrés” et récompense l’ensemble d’un livre plutôt que l’apport de chacun de ses créateurs. […] Même si c’est l’association d’un auteur et d’un illustrateur qui crée un livre dans sa forme finale, le travail de chacun est bien distinct et mérite qu’on y accorde l’importance qui lui est propre. La mission du Conseil des arts du Canada est d’ailleurs d’encourager et de défendre le travail des artistes dans leur diversité. En créant cet amalgame entre auteur et illustrateur jeunesse, elle nuit à la reconnaissance du métier d’illustrateur, un art à part entière. »

Les signataires, qui ont constaté les effets néfastes de cette nouvelle formule, demandent au Conseil des arts de revenir à celle en place de 1987 à 2013. C’est un dossier à suivre.

 

Pour lire le texte publié dans Le Devoir

Pour en savoir plus sur les Prix du Gouverneur général en littérature

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Des illustrateurs d'ici s’adressent au Conseil des arts du Canada