Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
D'eux : une nouvelle maison d’édition pour la jeunesse voit le jour

D'eux : une nouvelle maison d’édition pour la jeunesse voit le jour

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 04/02/2016

Le 16 février prochain, les libraires du Québec placeront sur leurs tablettes deux nouveaux albums pour la jeunesse : À qui sont ces grandes dents et Tempête sur la savane. Pourquoi souligner ces deux titres, parmi la pléthore de nouveautés du mois? Tout simplement parce qu’ils porteront le sceau d’un nouveau venu dans l’édition, la maison D2eux.  

   

 

Créé par France Leduc, ancienne directrice artistique de la collection Carré Blanc aux 400 coups ainsi que son conjoint, Yves Nadon, créateur de ladite collection aux 400 coups, D2eux s’ajoute au paysage littéraire jeunesse avec un objectif précis : faire de bons livres et les faire entrer dans les écoles. En entrevue au téléphone, monsieur Nadon explique que son expérience de trente-cinq ans dans le milieu scolaire en tant qu’enseignant lui a permis de faire un malheureux constat : « Les livres n’ont pas suffisamment leur place dans les salles de classe ». Comme il connaît bien la réalité, il compte humblement y changer les choses. Preuve tangible de ce désir de prendre d’assaut autant les bibliothèques scolaires que les salles de classe en tant que telles : M. Nadon explique que D2eux publiera annuellement huit albums ainsi que deux ouvrages didactiques, lesquels - il y veillera - seront écrits par de bons enseignants afin d’aider notamment les autres à rendre la lecture plus accessible auprès des jeunes. Le premier titre, annoncé pour le 16 avril, sera Guide pour un enseignement durable au primaireVoilà de quoi faire œuvre utile.

Si les deux premiers albums annoncés font place à des auteurs étrangers (Michaël Escoffier, Sandrine Beau pour les textes, Marjorie Béal pour l’illustration) et une seule illustratrice établie au Québec (Manon Gauthier), pas besoin de crier au scandale. Les vingt ans d’expérience qu’ont cumulés à la fois monsieur Nadon mais également madame Leduc dans le milieu de l’édition jeunesse  leur ont permis de faire des contacts, des amitiés, des rencontres. Ainsi, en lançant la nouvelle de la mise sur pied de leur maison d’édition dans leur réseau, ils ont reçu des propositions de toute part, mais surtout d’outre-Atlantique. Et, soyons francs… qui cracherait sur le talent d’Escoffier!? « Ils sont arrivés en premiers, avec des textes forts. Ça nous permet de donner le ton, de montrer le sérieux de la boîte », explique monsieur Nadon, qui assure cependant que 2017 fera la part belle aux auteurs d’ici, nommant au passage Christiane Duchesne. Pour sa part, Manon Gauthier sera de retour avec un ouvrage le 16 avril, alors qu'elle illustre le texte Elle sera toujours là, de Thierry Lenain.

D2eux se spécialisera ainsi dans les ouvrages, outre ceux didactiques, pour les jeunes de 0 à 12 ans. Yves Nadon, récipiendaire du Prix Raymond-Plante 2015, est également conférencier et s’implique dans l’organisation du congrès « De mots et de craie », événement pour les professionnels de l’enseignement et de la littérature jeunesse. Sa vision de l’importance de la littéracie et du développement du goût de la lecture chez les petits feront assurément de lui un éditeur avisé. Pour les curieux, sachez qu’il est également auteur et que l’album Ma maman du photomaton vaut le détour.  

Oui, l’Estrie est cette année une jolie pépinière puisque, après l’arrivée de la maison basée à Magog, Chauve-Souris sous la tutelle de Michèle Plomer et d’Anne Brigitte Renaud, c’est à Sherbrooke que D2eux a établi ses quartiers. Surveillez la chronique de Nathalie Ferraris dans la prochaine édition de la revue Les libraires : les ouvrages de D2eux y seront à l’honneur! 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. D'eux : une nouvelle maison d’édition pour la jeunesse voit le jour