Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Cinquante bougies pour Boréal

Cinquante bougies pour Boréal

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 23/05/2013

Les éditions du Boréal fêtent un demi-siècle cette année. Il est difficile de passer en revue le parcours de cette maison tant les ouvrages et les auteurs sont nombreux : 2000 titres et 1000 auteurs. C'est ce qu'on appelle une maison bien vivante. Surtout lorsqu'on s'arrête un instant pour vadrouiller dans les pages de leur catalogue. C'est la panacée pour tous les lecteurs en manque de bons ouvrages.

Pour la petite hisoire, les éditions du Boréal Express sont fondées en 1963 à Trois-Rivières par Gilles Boulet, Pierre Gravel, Jacques Lacoursière, Denis Vaugeois et Mgr Pierre Tessier. Le mandat à ce moment est surtout la publication de livres historiques. En 1976, la maison publie aussi des ouvrages de sciences humaines et de sciences politiques.

C'est en 1981 que la première oeuvre de fiction sera publiée avec Le canard de bois de Louis Caron, premier tome des Fils de la liberté, série qui fera date. À sa suite, les auteurs Gilles Archambault, Fernand Ouellette et les trois Jacques (Brault, Godbout, Savoie) seront aussi publiés.

En 1984, l'autobiographie La détresse et l'enchantement de la grande Gabrielle Roy verra le jour au Boréal. En 1987, la maison abandonne le mot Express et devient simplement les éditions du Boréal. Désormais, la maison publie tous les genres de littérature.

En 1988, la collection Boréal compact sera lancée, rééditant les titres en format intermédiaire. En 1989, la création de la collection Boréal Maboul pour la jeunesse confirme la diversité du public de la maison québécoise.

Que vous vouliez lire quelques classiques ou incontournables de notre culture et vous trouverez Anne Hébert, Pierre Vadeboncoeur, Marie-Claire Blais, Victor Lévy Beaulieu, Suzanne Jacob et Robert Lalonde. À moins que la curiosité vous gagne et que vous vouliez découvrir de nouveaux auteurs et vous aurez Charlotte before Christ d'Alexandre Soublière, Le discours sur la tombe de l'idiot de Julie Mazzieri et L'homme blanc de Perrine Leblanc.

Aujourd'hui, les éditions du Boréal sont un atout majeur pour les lettres québécoises. La qualité des oeuvres proposées font de Boréal un jubilaire heureux à qui l'on souhaite (et par le fait même à nous, lecteurs) le meilleur.

Site de Boréal

ibeaulieu@lelibraire.org

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Cinquante bougies pour Boréal