Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Cinq maîtres de l’horreur québécois

Cinq maîtres de l’horreur québécois

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 31/10/2013

Presque tout le monde est mort.
Alors, si vous tombez sur cette histoire qui est la mienne,
c'est donc que vous avez été plus chanceux que moi et que vous avez survécu.
Mais est-ce vraiment de la chance? C'est à vous de voir.
Les yeux jaunes 1, Yvan Godbout

Vous avez envie d'un peu d'ambiance en cette soirée d'Halloween, mais n'avez pas envie de sortir? Qu'à cela ne tienne! Passez chez votre libraire après le travail et offrez-vous un bon polar, ou encore un très sordide roman d'horreur, dont voici quelques suggestions:

(Les résumés sont ceux des éditeurs et l'ordre est par noms alphabétiques des auteurs.)

Édouard H. BondPrison de poupées
Prison de poupées, c'est une pénétration à vif dans l'univers ensanglanté d'une prison pour femmes où les prisonnières tentent de survivre aux fantasmes d'une directrice et de sa meute, toutes plus animées les unes que les autres par le pire des instincts de sauvagerie. Les captives sont violées, humiliées, torturées et abusées de manière telle que même les prisons d'Abou Graïb et de Guantanamo se mettent à ressembler à des CPE...

Joël ChampetierLa peau blanche
Un soir de fin septembre, Thierry Guillaumat, jeune Français étudiant la littérature québécoise à l'UQAM, et Henri Dieudonné, son colocataire haïtien, décident de faire une virée dans les coins chauds de Montréal. L'aventure, qui se voulait sans conséquence, tournera bientôt au drame. « Elles sont parmi nous... » À l'hiver, Thierry tombe éperdument amoureux de l'étrange et superbe Claire Lefrançois. Mais la relation est loin d'être facile, jusqu'à ce qu'elle lui confie son bouleversant secret.

Yvan Godbout – Les yeux jaunes, vol. 1 et 2
"J'étais en train de pisser quand j'ai remarqué l'étrange couleur du ciel par la fenêtre de la salle de bain. Je me suis dit que c'était un caprice de Dame Nature, et j'ai poursuivi mes ablutions matinales. Je ne savais pas encore à ce moment-là que le Diable avait étendu son territoire sur notre si jolie planète. J'ai commencé à comprendre qu'il se passait un truc vraiment pas normal quand j'ai découvert ma fille Susie en train de s'offrir notre gros matou Charlot en guise de petit déjeuner..."

Madeleine RobitailleChambre 426
Un hôpital psychiatrique. Des patients. Le 31 octobre. Un soir de pleine lune. La chambre 426. FIN. Celle qu’on surnomme la Stephen King du Québec revient en force avec un tout nouveau roman dont le dénouement est totalement imprévisible…

Patrick Senécal – Malphas, vol. 1, 2, et 3
"Je m'appelle Julien Sarkozy. Oui, oui, je me prénomme bien Julien ! Professeur de littérature, je suis fin prêt pour ma première session au cégep de Malphas. Je vais d'abord rencontrer le directeur pédagogique, puis mes nouveaux collègues, et enfin mes étudiants... mes étudiants dont certains ne verront pas la fin de la session !"

Crédit photo: katalinks

ibeaulieu@lelibraire.org

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Cinq maîtres de l’horreur québécois