Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Angoulême dévoile les finalistes du Grand prix sur fond de contestation

Angoulême dévoile les finalistes du Grand prix sur fond de contestation

Par Les libraires, publié le 21/01/2015

L’équipe du festival de la BD d’Angoulême, qui se tiendra du 29 janvier au 1er février, a arrêté son choix sur trois finalistes bien en chair pour son Grand prix 2015, malgré les pressions des auteurs qui souhaitent que la récompense soit remise cette année à Charlie Hebdo, en hommage aux victimes de l’attentat du 7 janvier dernier.

Les organisateurs ont pris soin, cela dit, d’expliquer leur décision : « Le Festival d'Angoulême a fait un choix : celui d'inscrire la disparition des auteurs de Charlie Hebdo et de ceux qui se trouvaient à leurs côtés dans une action qui puisse avoir une résonance dans l'avenir. […] Voilà pourquoi, même si attribuer le Grand Prix du Festival d'Angoulême à Charlie Hebdo aurait pu être notre premier réflexe, il nous est apparu, à l'issue d'une réflexion en équipe, que cette idée n'était pas forcément la meilleure. Justement parce qu’un tel choix n'ouvrait pas vers le futur. »

Otomo et Moore ont droit à une deuxième chance

Ce sont donc le Japonais Katsuhiro Otomo, créateur de la série « Akira », le Britannique Alan Moore (Watchmen, From Hell) et le Belge Hermann Huppen (« Bernard Prince », « Jeremiah ») qui se retrouvent en lice pour recevoir ce prix qui récompense un bédéiste pour l’ensemble de sa carrière. Moore et Otomo ont donc une seconde chance de recevoir les hommages cette année; finalistes en 2014, ils avaient cependant dû céder le pas à Bill Watterson, l’auteur des « Calvin and Hobbes ».

L’équipe de festival n’a en revanche pas oublié Charlie (comment cela sera-t-il possible de toute manière), c’est pourquoi l’événement parrainera un tout nouveau prix à partir de cette année : « Pour cette raison, et parce que certains responsables de Charlie Hebdo ont eux-mêmes souligné l’importance de ne pas se laisser déborder par l'émotion, nous avons fait le choix de créer un Prix de la liberté d'expression - Prix conçu comme une récompense pérenne au cours des années à venir et auquel nous espérons pouvoir associer le nom de Charlie, mais cela, nous ne le ferons que si ceux qui seuls en détiennent la légitimité en sont d'accord. »

Le festival présentera également une exposition spéciale en hommage au journal satirique français et à ses dessinateurs. Le gagnant du Grand prix sera quant à lui dévoilé à la cérémonie de clôture, le 1er février prochain.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Angoulême dévoile les finalistes du Grand prix sur fond de contestation