Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
2,5 millions de compressions au CALQ

2,5 millions de compressions au CALQ

Par Isabelle Beaulieu, publié le 25/06/2015

Le 23 juin dernier, la ministre de la Culture et des Communications Hélène David a annoncé des coupures de 2,5 millions de dollars dans le budget de Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) afin de « contribuer à l’effort budgétaire gouvernemental ». Le Mouvement pour les arts et les lettres (MAL) n’a pas perdu de temps pour réagir. « Cette coupe dans les crédits du CALQ est un événement historique : elle frappe dur et vise pour la première fois les programmes de base. Elle contraste avec les propos de la ministre lors du dernier budget, assurant que les crédits de son ministère et du CALQ étaient préservés. Il s’agit clairement d’une volte-face », proteste le président du Mal, Monsieur Stanley Péan. Ce dernier précisait encore qu’il y a quelques jours à peine, une étude de la Chambre de commerce de Montréal dévoilait que les créateurs demeurent les plus pauvres du secteur culturel bien que l’industrie artistique offre des retombées économiques directes et indirectes de 11 milliards de dollars à Montréal.

Pour sa part, Christian O'Leary, porte-parole du CALQ, affirme qu’ « on ne touchera pas à la création, production, diffusion ». Philippe Proulx, porte-parole de la ministre David, affirme quant à lui : « Nous avons augmenté les budgets des Conservatoires et aussi dans le domaine du livre. Il est clair que nous ne voulons pas affecter les créateurs et que les coupes doivent aller dans les structures ». 

En somme, nous ne savons pas encore qui sera affecté par ces compressions, mais prévoyons que cela fera mal d’une façon ou d’une autre à la culture qui est plus souvent qu’à son tour reléguée au second rang des priorités.

Sources :
MAL
La Presse
Le Devoir
ASSNAT

ibeaulieu@leslibraires.ca 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. 2,5 millions de compressions au CALQ